Le Canada partage deux parties au Championnat du monde junior féminin de la ISF

Publié par Gilles LeBlanc

Publié en 4 juillet 2013

(Brampton, ON) L’équipe nationale junior féminine du Canada a partagé une paire de parties au Championnat du monde junior féminin de la ISF mercredi, battant le Porto Rico 4 à 0 avant de perdre par ce même pointage contre les États-Unis. Madison Schreyer (Winnipeg, MB) s’est méritée la victoire par blanchissage lors de la première partie, alors que la lanceuse américaine Cheridan Hawkins a lancé une partie d’un seul coup sûr pour battre le Canada en soirée devant une énorme foule.

Dans la première partie contre le Porto Rico, le Canada a ouvert le pointage en début de deuxième manche. Miranda Castiglione (Brampton, ON) a commencé avec un simple, a été sacrifiée au deuxième et a marqué sur un double à la clôture du champ droite par Holly Speers (Surrey, C.-B.).

Dans le cercle des lanceuses, Schreyer a retire le Porto Rico en ordre dans chacune des deux premières manches, mais a accordé un simple pour commencé la fin de la troisième manche. La coureuse a été sacrifiée au deuxième, mais Schreyer a réussi un grand retrait sur des prises pour laisser cette coureuse en position de marquer. Après une quatrième manche rapide, le Canada a mis de la pression en début de cinquième lorsque la frappeuse substitue Keeley Van Blaricom (Southey, SK) a commencé avec un simple et a été remplacée par Riley Carter (Uxbridge, ON) sur les coussins. Carter a été sacrifiée au deuxième, mais a été prise entre le deuxième et le troisième but suivant une erreur par la joueuse de deuxième but. Le Porto Rico a réussi un simple avec un retrait en fin de manche, mais n’a pas été capable d’avancer la coureuse plus loin.

L’équipe canadienne a ajouté à son avance avec deux points en début de sixième manche. Tori Charters (Winnipeg, MB) a commencé avec un simple sur un slap et a rapidement marqué sur un triple au-dessus de la tête de la voltigeuse de droite par Chelsea Jenner (Abbotsford, C.-B.). Jenner a ensuite marqué sur un roulant à l’arrêt-court lorsqu’elle a battu le lancer au marbre, alors que Sara Groenewegen (Surrey, BC) a franchi les buts sur le choix en défensive et a avancé au deuxième but lorsque la receveuse questionnait le jeu au marbre. Chelsea Strandlund (Victoria, C.-B.) a remplacé Groenewegen comme coureuse substitue, mais a été rapidement effacé sur une flèche directement à l’arrêt-court qui a touché Jenner pour le double jeu. Janet Leung (Mississauga, ON) a ensuite frappé un simple, mais la prochaine frappeuse a été retirée sur des prises pour terminer la manche avec le Canada tirant de l’avant par la marque de 3 à 0.

Le Porto Rico a mis de la pression sur Schreyer avec un double avec un retrait suivi par la prochaine frappeuse qui a franchi les sentiers sur une erreur pour placer des coureuses aux premier et troisième buts. Toutefois, la frappeuse suivante a frappé une flèche au deuxième but qui a été attrapée et lancée au premier but pour le double jeu pour finir la manche. Le Canada a ajouté un autre point d’assurance sur un circuit solo par Speers, augmentant l’avance à 4 à 0 en allant en fin de septième manche. Schreyer est tombée derrière quelques frappeuses et a accordé des simples consécutifs avec un retrait, mais a rebondi avec un gros retrait au bâton, et la coureuse au deuxième but a été prise entre le deuxième et troisième but et a été touché pour le retrait qui a terminé la partie.

Schreyer s’est méritée la victoire par blanchissage, accordant cinq coups sûrs et aucun but sur balles avec cinq retraits sur des prises. Speers a mené le Canada au bâton en allant deux-en-deux avec un circuit, un double et deux points produits. Jenner a ajouté un triple et un point produit, alors que Charters, Castiglione, Leung et Van Blaricom ont chacune ajouté un coup sûr.

Résumé: Canada 4 c. Porto Rico 0

Contre les États-Unis, Cheridan Hawkins et la lanceuse canadienne Groenewegen se sont engagées dans un duel de lanceuses pour la majorité de la partie. Les deux lanceuses ont été parfaites avec trois retraits sur des prises chacune après deux manches de jeu avant que les États-Unis ont ouvert le pointage en fin de troisième. Groenewegen a accordé deux simples consécutifs pour commencer la manche, et après avoir retiré la prochaine frappeuse au bâton, Haylie McCleney a doublé au-dessus de l’arrêt-court pour pousser les deux coureuses au marbre, et a plus tard marqué elle-même sur un ballon sacrifice pour donner une avance de 3 à 0 aux États-Unis.

Le Canada a été retiré en ordre dans chacune des quatrième et cinquième manches, alors que les américaines ont réussi un simple avec deux retraits en fin de cinquième. Le Canada a finalement cassé le match parfait avec un retrait en début de sixième lorsque Speers a frappé un simple au champ centre pour le premier coup sûr du Canada. Toutefois, le Canada n’a pas été en mesure de la pousser plus loin. Les États-Unis ont ajouté un autre point en fin de sixième après que Kelsey Stewart a commencé la manche avec un triple et a marqué sur un simple par Mysha Sataraka, augmentant l’avance à 4 à 0.

Le Canada a mis une coureuse sur les sentiers en septième lorsque Groenewegen a été frappée par un lancer avec deux retraits, mais la prochaine frappeuse a été retirée sur des prises pour finir la partie.

Groenewegen a accordé quatre points sur six coups sûrs avec cinq retraits au bâton, alors que la défensive canadienne a effectué plusieurs beaux jeux défensifs pour garder la partie proche.

Résumé: Canada 0 c. États-Unis 4

La défaite a baissé le Canada au deuxième rang de la division A avec une fiche de 5-1, alors que les États-Unis ont amélioré leur fiche de première place à 5-0. Le Canada affrontera la Nouvelle-Zélande (4-1) à 19h30 HNE jeudi pour conclure la ronde préliminaire dans une partie qui pourrait très bien déterminer la deuxième position de la division.

Dans les autres parties lors de la troisième journée de compétition, le Japon a surclassé le Brésil 8 à 2; la Chine a battu le Singapour 10 à 1 en cinq manches; la Nouvelle-Zélande est venue à bout de la République tchèque 3 à 1; l’Australie a surpassé le Mexique 5 à 3; les Pays-Bas on défait le Botswana 7 à 2; la Grande-Bretagne a battu la République tchèque 3 à 2; le Brésil a surclassé le Singapour 6 à 0; le Japon a blanchi le Botswana 15 à 0 en trois manche; les États-Unis ont remporté un gain de 15 à 0 contre le Porto Rico en trois manches; et la Nouvelle-Zélande a blanchi la Corée 7 à 0 en six manches.

De la diffusion vidéo en ligne est disponible à un coût unique de 10.00$ pour le tournoi en entier, ainsi que du pointage Pointstreak en direct gratuit pour toutes les parties du tournoi. Le site web officiel du tournoi peut être retrouvé à http://www.jwwc2013.com.

Comment suivre l’équipe canadienne

Site web http://www.softball.ca
Twitter http://www.twitter.com/SoftballCanada
Facebook http://www.facebook.com/SoftballCanadaNSO


-SC-

Pour plus de renseignements, veuillez contacter:

Gilles LeBlanc
Gestionnaire - Marketing et Communications
Softball Canada
(613) 797-7171 (cellulaire)
gleblanc@softball.ca

 

 

Association Website Database System